Calendrier

« mai 2018 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 

Publié le jeudi 12 avril 2012

Urbanisme | 307 permis de bâtir accordés à Mouscron

En 2011, 399 demandes ont été introduites à la commune. 6 demandes ont été refusées

La tendance actuelle évoque une diminution de permis de bâtir octroyé en 2011 en Belgique. Selon Belga, des permis ont été accordés pour la construction de 44.114 nouveaux logements (maisons unifamiliales et appartements), soit une diminution de 11,3 % par rapport à 2010, lorsque 49.732 permis avaient été délivrés. Il s’agit du nombre le plus bas depuis 2002 (42.156), selon les statistiques du SPF Économie.

Les chiffres montrent que davantage de permis ont été accordés les derniers mois de 2011 plutôt qu’au début de l’année, ce qui a débouché sur un mouvement de récupération. Une différence de 22 % a été constatée entre les neuf premiers mois de 2011 et les neuf premiers mois de l’année précédente.

Lorsqu’on analyse les chiffres disponibles pour l’année 2011, on remarque que plus de 90 % des demandes de permis de bâtir sont accordées tant à Mouscron, qu’à Comines, qu’à Estaimpuis ou encore à Pecq. " À Mouscron, 399 demandes ont été introduites l’année dernière ", indique Damien Yzerbyt, échevin de l’Urbanisme. " 307 permis de bâtir ont été octroyés et six demandes ont été refusées ", détaille-t-il. Car toutes les demandes n’obtiennent pas de réponse l’année d’introduction de cette demande. Il est donc évidemment possible que des demandes aient été introduites en 2010 et la réponse délivrée en 2011. Sur les 313 décisions, 307 permis ont donc été accordés. Soit un peu plus de 98 %. " 51 permis ont été octroyés par l’article 127 (NDLR. : délivré par le gouvernement wallon ou le fonctionnaire délégué). Enfin, 67 permis étaient d’importance minimes. C’est le cas par exemple pour les abris de jardin ", commente l’échevin mouscronnois.

À Estaimpuis, la tendance est aussi à l’acceptation des projets. " 81 demandes ont été introduites en 2011 ", explique Laurence Motte, employée au service urbanisme de la ville d’Estaimpuis. " Au total, 71 permis ont été délivrés l’année dernière et trois demandes ont été refusées. " 74 décisions ont été prises donc avec un pourcentage de 95,9 % d’acceptation. " L’un des refus concerne la démolition et la reconstruction d’une station-service. Les riverains s’y opposaient. L’administration communale a donc décidé de ne pas accepter cette demande ", ajoute l’employée.

Enfin à Pecq, 24 demandes de permis de bâtir ont été octroyées. Deux demandes ont été refusées. " Un dossier a dû être réintroduit car il manquait des éléments. Un autre, qui concernait la modification du sol, a été refusé ", détaille le service urbanisme de Pecq.

NORD ECLAIR | 11 avril 2012 - Yves Crikilion

Damien Yzerbyt - Grand-Place, 1 - 7700 MOUSCRON | Secrétariat 056 86 05 13 - GSM 0475 22 80 16
© HMPnet.be