Calendrier

« novembre 2018 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
 

Publié le mardi 10 avril 2012

Traversée de Dottignies | C’est ouvert !

La dernière phase des travaux de la traversée de Dottignies s’est terminée hier, en fin d’après-midi, avec l’ouverture du rond-point à l’intersection des rues Basse et Damide. Présents en nombre, pour être certains de finir dans les délais, une bonne quinzaine d’ouvriers ont apporté les finitions au chantier. En début d’après-midi, à quelques heures seulement de l’ouverture aux voitures, ils ont posé les dernières couches d’asphalte ainsi que les différents marquages au sol.

Pour les riverains et commerçants proches, le soulagement est bien sûr très présent après de longs mois de perturbation. « C’est une bonne chose pour la facilité d’accès , précise Bruno Elicaste, riverain de la rue Basse. Je suis vraiment content de l’ouverture, d’autant que le chantier a pris du retard. Nous n’aurons plus à supporter le bruit des machines non plus. Mon sentiment par rapport à ce nouveau rond-point est super-positif. Quand on voit la qualité du revêtement, on se dit que c’est impeccable. Mon seul bémol, c’est d’avoir moins de place pour se garer qu’auparavant. Selon moi, il n’y a plus assez de possibilités de parking.

Cette ouverture sonne la fin d’une longue transformation de Dottignies. Malgré les aléas dus aux travaux, nous avons été bien renseignés par la Ville. Elle a bien suivi l’évolution et a toujours répondu à nos questions. C’était une bonne chose. Quand je vois le résultat fini, je trouve en plus que le giratoire a fière allure. Cela donnera une image positive de Dottignies et de Mouscron aux gens de l’extérieur qui y passeront . »

Il ne reste plus qu’à espérer que ce nouvel aménagement soit bien assimilé par les conducteurs dans les prochains jours. « C’est ma crainte , déclare Bruno Elicaste. Certains, en venant d’Espierres, roulent très vite et risquent de faire un « tout » droit dans le rond-point. Néanmoins, la police a placé des panneaux lumineux avec la limitation de vitesse à 30 km/h. C’est une bonne idée et cela va peut-être calmer les ardeurs de certains. À l’avenir, il faudrait peut-être réfléchir à placer un radar fixe également. J’espère aussi que la signalisation pour les poids lourds sera placée en conséquence, afin d’éviter de retrouver des camions coincés dans le giratoire ou dans le centre du village . »

LE COURRIER | 6 avril 2012 - Maxence DESUTTER

Damien Yzerbyt - Grand-Place, 1 - 7700 MOUSCRON | Secrétariat 056 86 05 13 - GSM 0475 22 80 16
© HMPnet.be