Calendrier

« décembre 2018 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
 

Publié le mardi 21 août 2012

Sécurité routière | Installation de radars préventifs

Une première vaguede neuf radars dits « éducatifs et préventifs » fera son apparition aux quatre coins de l’entité d’ici quelques jours…

La vitesse fait partie des fléaux récurrents et de multiples options pour la contrecarrer sont possibles.

À Mouscron, la cellule « Sécurité routière » y réfléchit continuellement. Elle franchit une étape supplémentaire cette semaine avec la pose progressive de radars éducatifs et préventifs (ils vous indiquent si vous roulez trop vite ou non mais aucun PV ne sera délivré en cas d’excès). « On fait un maximum pour que tout soit efficace début septembre » avance Nathalie Blancke du service Mobilité de Mouscron.

Lieux choisis en fonction de nombreux critères

« On n’est pas épargné par les courriers qui nous disent que les automobilistes roulent vite dans telle ou telle rue. Même si des règles existent, la vitesse est développée en agglomération. On pourrait mettre des chicanes, des sens uniques, des casse-vitesse, des coussins berlinois et faire des clos mais ce n’est pas toujours la solution » indique l’échevin Damien Yzerbyt. L’une des réponses devrait être apportée cette semaine avec l’apparition de ces neuf radars qui indiqueront à quelle vitesse vous roulez ou vous le fera comprendre par un visage souriant… ou fâché si vous roulez trop vite ! Ils seront uniquement placés sur des voiries limitées à 50 km/h. « Il y en a cinq d’acquis sur le budget de la police et quatre par la Ville » continue l’échevin complété par M meBlancke : « Les différents lieux ont été choisis en fonction des statistiques vitesse, des accidents constatés, des demandes de la population et de nos connaissances du terrain ainsi que de celles de la police et des agents de quartier. Des techniciens viennent écoler du personnel communal cette semaine. Ils vont expliquer comment les installer avant que nos hommes puissent les placer eux-mêmes ».

À l’instar de ceux qu’on peut déjà voir à Estaimpuis, ces radars – d’une valeur totale avoisinant les 30 000 € – seront solaires. « Une facilité car on ne doit pas ouvrir le trottoir pour les raccorder à des bornes électriques. De plus, on aura la possibilité d’éventuellement les déplacer sur d’autres poteaux en fonction des endroits où on souhaite générer davantage de prévention. » D’autres radars préventifs vous indiquant si vous êtes dans le rouge ou le vert seront encore placés ultérieurement, répondant à d’autres doléances de riverains faisant remonter des lieux où le pied s’alourdit sur la pédale de l’accélérateur… L’avenue du Parc, la chaussée de Lille ou encore la rue du Forgeron sont dans le collimateur.

Ce ne sera pas un mouchard pour les radars répressifs…

Ces indicateurs de vitesse ont la possibilité de retenir des statistiques concernant les infractions constatées. De là à se dire que la police saura où placer son radar mobile pour faire fonctionner la machine à procès-verbaux, il n’y a qu’un pas. « Ce ne sera pas un moyen pour localiser les endroits où il y a moyen de faire le plus de PV et donc d’argent ! » assure l’échevin.

L’AVENIR | 21 août 2012 - Thomas TURILLON

Damien Yzerbyt - Grand-Place, 1 - 7700 MOUSCRON | Secrétariat 056 86 05 13 - GSM 0475 22 80 16
© HMPnet.be