Calendrier

« mai 2018 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 

Publié le mercredi 13 juillet 2011

Recyclage des déchets | Mouscron travaille à la création d’une ressourcerie

Depuis la mise en place, en 2004, du Plan Communal de Prévention des déchets, Mouscron a rattrapé son retard en matière de tonnage de déchets jetés par chaque habitant dans les sacs poubelles : " On est passé de 240 kilos/habitant/an en 2002 à 220 kilos/an/habitant en 2009 ”, précise Christophe Denève, responsable de la Cellule Environnement de Mouscron.

Comme la plupart des Belges, les Mouscronnois ont pris conscience de l’importance de mieux trier, de profiter des collectes en porte-à-porte et de moins jeter à la poubelle.

Seul bémol à ce beau tableau : la collecte des encombrants. " Un encombrant, c’est tout ce qui ne rentre pas dans un sac poubelle ”, résume Christophe Denève. " Depuis quelque temps, lors des collectes, on constate que beaucoup de déchets qui devraient se trouver dans le sac poubelle, sont déposés sur le trottoir comme s’ils étaient des encombrants. ” Premier problème. Deuxième problème : " La nuit, des gens passent se servir. Bien sûr, cela diminue le tonnage des déchets mais c’est ennuyeux pour la société qui collecte le lendemain et récolte les restes, mis en pagaille sur le trottoir. Et surtout, cela ne correspond pas à la politique cohérente de collecte des déchets que nous avons mise en place dans un esprit de prévention et de recyclage ”, constate Damien Yzerbyt qui planche, pour y remédier, à la mise en place d’une ressourcerie comme il en existe à Péruwelz (La Poudrière) mais aussi à Ath, Lessines et depuis peu Froyennes (Le Carré) : " En collaboration avec Ipalle, je suis en train de voir en effet si Mouscron peut s’inscrire dans ce réseau de ressourceries du Carré ”, annonce l’échevin du Budget : " Et le réseau est intéressé de s’étendre à Mouscron. ”

Des bâtiments sont déjà à l’examen pour concrétiser ce projet, qui n’est pas aussi simple qu’il en a l’air : " Avec le CPAS, j’essaye de voir si nous pouvons employer, dans l’équipe de la future ressourcerie, des Articles 60 (Ndlr : des allocataires sociaux ainsi remis à l’emploi). Mais toute cette société d’économie sociale ne peut pas reposer sur eux, donc la ressourcerie propose de voir auprès de la Région wallonne si nous pouvons décrocher des contrats APE. La ressourcerie créerait 10 à 15 emplois. ”

Le projet est en bonne voie et la commune de Mouscron a bon espoir de le voir se concrétiser d’ici la fin du mois d’août. Pour maintenir un service à la population tout en tirant Mouscron vers les bons élèves en matière de gestion des déchets.

Collecte à la demande

La création d’une ressourcerie ne signifie pas qu’il n’y aura plus du tout de collecte d’encombrants. Et heureusement, car beaucoup de gens ne disposent pas d’un camion ni des bras nécessaires pour transporter du gros mobilier. " La ressourcerie inclut un service qui vient chercher les encombrants à domicile, sur demande ”, précise Damien Yzerbyt. " Cela permet de faire le tri sur place et d’éviter d’embarquer des objets qui ne sont pas des encombrants, tout en expliquant aux gens comment ils peuvent s’en débarrasser. Généralement, le parc à conteneurs est la solution. ”

Sans croche-pied à Emmaüs

Depuis mai 2010, Emmaüs Mouscron s’est installé rue d’Izegem. Son but ressemble à celui d’une ressourcerie : récupérer, lors de collectes gratuites à la demande, des meubles, livres, vêtements ou appareils électroménagers pour les revendre à très bas prix aux plus démunis. " Je vais tout prochainement rencontrer ces gens et voir comment ils fonctionnent ”, explique Damien Yzerbyt, " afin de voir de quelle manière faire coexister cette association et la future ressourcerie. ” L’idée d’une ressourcerie à Mouscron n’étant pas de nuire à Emmaüs.

Elisabeth jamart - Nord Eclair

Damien Yzerbyt - Grand-Place, 1 - 7700 MOUSCRON | Secrétariat 056 86 05 13 - GSM 0475 22 80 16
© HMPnet.be