Calendrier

« novembre 2018 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
 

Publié le lundi 25 février 2013

Mobilité - Le stationnement gratuit, mais pas anarchique…

De nouvelles zones bleues voient le jour afin de redynamiser le commerce. Les navetteurs et riverains n’ont pas pour autant été oubliés…

Mouscron est encore une des seules villes importante du Hainaut occidental où le stationnement est gratuit. Et les autorités communales l’assurent : ce n’est pas prêt de changer ! « Par contre, gratuit ne veut pas dire anarchique », développe Damien Yzerbyt, échevin de la Mobilité. « Une hiérarchisation est nécessaire. Tant pour favoriser la dynamique commerciale, que pour offrir du stationnement de plus longue durée. »

Voilà pourquoi, à la demande du Collège communal, une vaste réflexion a été menée par l’équipe de Nathalie Blancke. Minutieusement, le service Mobilité a pointé les zones « à problèmes », celles où un stationnement à durée limitée était essentiel pour permettre à certains commerces de proximité d’exister et celles où des emplacements pour la journée devaient être disponibles (proximité des écoles ou lieux de départ de transports en commun, par exemple).

Un état des lieux qui a permis de déterminer de nouvelles zones bleues. « Avec ces nouveaux aménagements, nous ne résolvons peut-être pas tout, mais nous répondons au moins à une logique. »

Une cohérence qui revient dans chaque choix de ce nouveau plan de stationnement.

« Prenons la rue du Petit Audenaerde à Herseaux. Depuis qu’une zone bleue a été activée à la rue des Cheminots, tous les navetteurs allaient se garer là, bloquant ainsi les emplacements à proximité des commerces. Nous avons donc décidé d’agrandir la zone bleue, mais parallèlement, le Conseil a voté l’asphaltage du parking devant les anciens établissements Derlys. Les travaux devraient bientôt commencer. Il y a donc 120 places gratuites à quelques centaines de mètres de la gare et ce, bientôt, sans bosses, trous et autres flaques. »

Même type de réflexion dans le centre-ville, du côté de la rue des Moulins. « Il y a deux écoles à proximité du Phœnix shopping center. Les voitures de certains enseignants restent donc garées là toute la journée et lorsque les clients affluent, ils ne trouvent pas de place. Nous avons donc décidé d’installer une zone bleue au centre du parking, ce qui laisse tout de même des centaines de places aux alentours. À la rue du Christ, c’est la proximité du parking des Arts qui justifie cet aménagement. »

Pour le moment, toutes les zones bleues sont des zones limitées à 2 heures. « Nous verrons s’il faut modifier cette durée, mais il nous semblait plus harmonieux de fixer 2 heures partout, pour que les automobilistes ne s’y perdent pas. De plus, nous ne pouvons pas adapter les durées à chaque type de commerce (un établissement Horeca a besoin d’une durée plus longue qu’un boulanger), ni privatiser les places de parking et en mettre deux devant chaque commerce. Il nous paraît plus judicieux de faire des pôles de stationnement à durée limitée, d’où les usagers peuvent démarrer pour faire toutes leurs courses dans le quartier. »

Du côté des contrôles, ne pas respecter ces zones bleues peut vous valoir une amende administrative allant de 50 à 250 €. Si le règlement communal de police permet aux agents de police d’effectuer ces contrôles, la Ville a préféré assigner cette tâche aux gardiens de la paix. À noter que ceux qui détiennent une carte européenne de stationnement pour personnes handicapées ne sont pas tenus au respect des zones bleues.

LE COURRIER - 23 février 2013 - Audrey Ronlez

Damien Yzerbyt - Grand-Place, 1 - 7700 MOUSCRON | Secrétariat 056 86 05 13 - GSM 0475 22 80 16
© HMPnet.be