Calendrier

« juillet 2018 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

Publié le mardi 23 août 2011

Mouscron | Dettes et emprunts

Mouscron bien moins endettée que les USA

La dette des communes est très bien maîtrisée. Elles ne peuvent emprunter à tour de bras

Rien à voir entre la situation américaine et celle de nos communes, tout simplement parce que les communes ne peuvent pas s’endetter et sont très surveillées. " Nous sommes sous la tutelle du Crac, le Centre régional d’aide aux communes, qui nous impose des balises dans notre budget. Ainsi, nous ne pouvons pas faire d’emprunts pour des dépenses ordinaires ”, explique Damien Yzerbyt, échevin des finances de la Ville de Mouscron.

Cela veut donc dire que la commune ne peut pas faire d’emprunts pour payer son personnel par exemple. Par contre, pour des travaux ou un achat de matériel pour les pompiers, là, Mouscron peut faire un emprunt. Mais pas comme la Ville en a envie. " Nous pouvons emprunter pour 150 euros par habitant. Etant donné qu’il y en 54.000 à Mouscron, nous pouvons emprunter environ 8 millions d’euros par an pour nos investissements. ” Les communes ne peuvent donc pas vivre au-dessus de leurs moyens comme elles sont obligées d’avoir un budget en équilibre. La situation des Etats-Unis est très différente. Les États, y compris la Belgique, peuvent en effet emprunter plus que ce qu’ils ne remboursent. C’est ainsi que les USA se retrouvent avec une dette de plusieurs milliards de dollars.

La Ville de Mouscron ne peut donc pas emprunter à tout va. Elle essaye d’ailleurs de gérer au mieux possible ses emprunts. " Nous avons une gestion dynamique de notre dette. On se rencontre régulièrement avec le receveur communal, le chef de la direction financière et la banque à qui nous empruntons pour regarder si on révise le taux de notre emprunt. Cela nous a permis d’économiser un peu plus d’un million d’euros entre 2003 et 2010. ”

Si les emprunts se limitent à 8 millions d’euros par an pour Mouscron, la Ville peut cependant investir plus. Imaginons qu’elle n’ait pas utilisé les 8 millions disponibles pour 2001, elle pourra réinvestir ce qu’il reste en 2012. " C’est un peu comme si dans votre budget, vous prévoyez une voiture que finalement vous n’achèterez pas. Et bien cela arrive aussi dans notre budget. Pour les investissements, nous pouvons aussi compter sur des subsides, de la Région wallonne par exemple ou encore le produit de nos ventes (comme des bâtiments). ”

Si les emprunts se font au niveau du budget extraordinaire, c’est bien à l’ordinaire que la commune doit prévoir son remboursement. Une tâche pas toujours facile à réaliser. Ainsi cette année, la ville misait sur une indexation des salaires le premier novembre 2011. Elle est finalement arrivée le premier mai. Une sacrée différence dans le montant total des salaires. " Nous avons également une autre rentrée que nous n’aurons finalement pas. Pour le moment, il nous manque donc 800.000 euros dans le budget. Nous allons sûrement devoir faire une modification budgétaire ”, explique l’échevin mouscronnois. Ainsi, la Ville décidera de faire moins de dépenses ou de laisser de côté certains projets. Le budget est d’ailleurs de plus en plus compliqué à faire : tout augmente, surtout le prix de l’énergie.

Heureusement, les remboursements d’emprunt ne représentent pas une trop grosse part du budget. En 2011, sur les 75 millions de dépenses, un peu plus de 5 millions sont prévus pour le remboursement d’emprunts...

Quelques investissements de la Ville

Vous vous posez peut-être la question : pourquoi la Ville de Mouscron emprunte-t-elle de l’argent ? L’échevin des finances nous a donné quelques exemples très concrets d’emprunts réalisés ou à venir.

> Auto-échelle des pompiers La ville a emprunté 635.000 euros pour acquérir cette nouvelle échelle pour le service d’incendie.

> 36 logements à la rue du Couët Pourla construction de ces logements qui va débuter le premier septembre prochain, la Ville va emprunter 2.500.000 euros.

> Salle de gym du site Motte Pour la réfection de la salle de gymnastique située sur le site, Mouscron a emprunté 850.000 euros.

> Les terrains synthétiques de Luingne La Ville a emprunté 200.000 euros pour ces terrains.

> Salle polyvalente Herseaux Pour la salle polyvalente à côté des terrains de foot d’Herseaux, un emprunt de 250.000 euros a été contracté.

> Entrepôt communal du Malgré-Tout Pour ces futurs entrepôts, la commune va emprunter 1.950.000 euros.

Dexia, la banque favorite

La Ville Mouscron fait généralement ses emprunts à la même banque : Dexia. " Ce n’est pas une obligation et ce n’est pas non plus pour une raison historique. Chaque année, nous faisons un appel d’offres. C’est un appel global pour l’année et non projet par projet sinon ça prendrait trop de temps ”, explique Damien Yzerbyt, échevin des finances de Mouscron. Et c’est donc Dexia qui répond le plus souvent à ces appels, pas seulement à Mouscron, mais bien dans de nombreuses communes.

Il faut dire que la banque ne prend pas vraiment de risques puisqu’il est impossible, normalement, que les communes fassent faillite. " Comme nous devons avoir un budget en équilibre et ne pouvons dès lors pas être en déficit, nous devons être capables de rembourser les emprunts. ”

Sarah Libbrecht

NORD ECLAIR - 23 août 2011

Damien Yzerbyt - Grand-Place, 1 - 7700 MOUSCRON | Secrétariat 056 86 05 13 - GSM 0475 22 80 16
© HMPnet.be