Calendrier

« décembre 2018 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
 

Publié le lundi 14 novembre 2011

Logement | 200.000 € grâce aux bâtiments inoccupés

La Ville a perçu 75.000 € en 2010 sur les bâtiments inoccupés. Le chiffre a plus que doublé en 2011

Depuis plus de quatre mois, un agent a été engagé pour répertorier les maisons inhabitées de Mouscron. " À l’aide du registre communal et du cadastre, il peut repérer les maisons dans le cas. On contacte alors le propriétaire pour avoir des explications ”, explique Damien Yzerbyt, échevin du Logement.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a été efficace, cet agent. En effet, il a relevé 800 logements inoccupés.

La taxe redevance sur les logements inoccupés avait été reprise il y a plusieurs années dans les compétences de la Région wallonne qui était censée donner, en contrepartie, une compensation aux communes mais cela n’a jamais été le cas. " En 2007, nous avons récupéré cette compétence et la Région wallonne nous a rendu un listing... qu’elle n’avait pas actualisé depuis qu’on le lui avait donné. ” C’est pour cela que la Ville a engagé un agent. Fructueux : en 2010, cette taxe a rapporté 75.000€. Cette année, ce chiffre pourrait passer à 200.000€. " L’objectif final n’est pas de gagner de l’argent, mais, si possible, de remettre des habitations dans le circuit du logement. ” N’empêche que par les temps qui courent (crise, Dexia...), cette belle augmentation ne fera pas de mal à la Ville.

Précisons tout de même que les 800 propriétaires concernés par les logements inoccupés ne paieront pas tous la taxe. La maison n’est pas toujours totalement vide... " Dans certains cas, il y a des locataires. On envoie alors l’agent de quartier parce qu’ils ne sont pas domiciliés ou n’ont pas déclaré leur seconde résidence... Dans d’autres cas, une décision de notaire est imminente ou des travaux de restauration vont être réalisés ”, explique l’échevin du Logement.

Certains propriétaires ne savent pas trop que faire de leur maison. Dans ce cas, la Ville propose de la remettre sur le marché, pour les logements sociaux par exemple (voir par ailleurs). Cela permettrait aux sociétés de logement d’avoir plus d’habitations disponibles.

Une solution pour le logement

À Mouscron comme ailleurs en Wallonie, on manque cruellement de logements pour les familles en difficulté. Nous vous relations il y a deux semaines le cas d’une mère de trois enfants qui ne trouvait pas de logement. Les communes tentent donc de trouver des solutions pour pallier le problème. L’une d’elles pourrait être la rénovation des logements à l’abandon.

C’est ainsi que lorsqu’un propriétaire dit qu’il ne sait pas trop quoi faire de son logement, la Ville peut lui conseiller de la louer via l’AIS. Tout dépend évidemment du loyer qu’il désire demander. " Le propriétaire n’a qu’à remettre sa maison en état et ensuite, l’AIS peut s’occuper du maintien en l’état et du loyer. Cela peut rassurer les propriétaires qui ont peut-être eu des mésaventures ”, explique Damien Yzerbyt.

Cette taxe pourrait donc être un incitant pour remettre les maisons sur le marché et donc un moyen pour résoudre le problème du manque de logement. " Cela oblige en tout cas certains propriétaires à avoir une réflexion. Cela ne résoudra pas le problème, mais c’est un outil. ”

En suivant cette idée, au moins 200 logements pourraient être créés. La longue liste des personnes qui attendent une habitation à la société de logement de Mouscron pourrait un peu diminuer.

La Ville sait cependant bien que cela ne résoudra pas tous les problèmes : " Il faudra également d’autres solutions au niveau public. C’est ainsi que nous avons fait une demande pour rénover et créer des logements dans quatre propriétés publiques. ”

En chiffres

75.000 euros

C’est le montant total de la taxe sur les immeubles inoccupés que la commune de Mouscron a récolté l’année dernière.

200.000euros

C’est le montant que devrait récupérer la Ville cette année pour la taxe sur les immeubles inoccupés. Ce chiffre a donc plus que doublé grâce à un agent chargé de répertorier ces bâtiments.

800 maisons

C’est le nombre de logements inoccupés qu’a recensés l’agent de la Ville sur le territoire de Mouscron.

200 maisons

Sur ces 800 logements relevés, il n’y en a “que” 200 qui tomberont sous le coup de la taxe parce que réellement inoccupés.

150 logements

Dans environ 150 de ces logements relevés par l’agent, il y a des locataires, a priori pas déclarés. S’ils ne sont pas domiciliés ou qu’ils n’ont pas déclaré leur seconde résidence, ils devront se mettre en ordre.

Sarah Libbrecht

NORD ECLAIR - 28 octobre 2011

Damien Yzerbyt - Grand-Place, 1 - 7700 MOUSCRON | Secrétariat 056 86 05 13 - GSM 0475 22 80 16
© HMPnet.be