Calendrier

« novembre 2019 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
 

Publié le lundi 12 novembre 2007

Le travail hier, la vie demain...

La revitalisation va démarrer au printemps avec la construction de 230 logements

Choisissez une ville

En 1982, l’usine Motte fermait ses portes. Vingt-cinq ans après, le site va retrouver vie. Celle de tous les jours... Car si hier on travaillait sur le site Motte, demain on y vivra ! 230 logements seront construits.

Le projet immobilier est mené par le groupe italien Bonazzi qui, en 1990, avait racheté une partie du site Motte pour créer Aqualys une entreprise d’extrusionde fil qui a cessé ses activités il y a deux ans. Le patron Carlo Bonazzi, que l’on dit sensible à l’environnement et au patrimoine, a décidé de ne pas laisser le siteenfriche. Le dossier, qui a été présenté à André Antoine, est de l’avis même du ministre bien ficelé ! L’autorisation de la Région wallonne était nécessaire pour sa concrétisation. Le ministre a apposé sa signature.

En deux mots : création d’habitations de différents types (maisons, appartements et studios), de bureaux et de commerces, de parking, le tout s’articulant autour d’un parc dans lequel on préserverait l’ancienne cabine électrique de l’usine Motte, alors que les maisons seraient construites sur les limites du mur d’enceinte, autour du site.

Pour 600 habitants

“Nous partons d’un terrain vide sur lequel on apporte du bâtiment, de la voirie, un parc, une nouvelle promenade urbaine ”, explique l’échevin de l’Urbanisme de Mouscron, Damien Yzerbyt, “nous n’allons pas seulement peupler un lieu avec 600 à 700 personnes, mais constituer une liaison entre le centre-ville et Luingne ” qui serait matérialisée par des voies d’accès vers le village et les commerces existants et une passerelle au-dessus des lignes de chemin de fer et pour laquelle un financement de la Région wallonne pourrait intervenir. La procédure, initiée par la ville, a reçu le feu vert du ministre dans le cadre du programme de remembrement. Le permis d’urbanisme sera déposé dans les prochaines semaines. Le projet, dès qu’il pourra être lancé, démarrera par la construction des immeubles en façade du site, pour 74 appartements.

“Mouscron va servir d’exemple pour la Wallonie ”, a commenté le ministre wallon Antoine, “il faut une volonté politique pour se lancer dans une telle entreprise. Ici, le projet a mûri"

45 millions d’euros

Montant de l’investissement sur l’ancien site par le groupe italien Bonazzi. Pour 6 à 10.000 mètres carrés de bureaux et de commerces, et 230 logements : des maisons, des appartements et des studios, le tout s’articulant autour d’un parc. Une nouvelle voirie sera construite derrière la gare...

© Albert Desauvage - Nord Eclair - 10/11/2007

Damien Yzerbyt - Grand-Place, 1 - 7700 MOUSCRON | Secrétariat 056 86 05 13 - GSM 0475 22 80 16
© HMPnet.be