Calendrier

« novembre 2019 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
 

Publié le lundi 12 novembre 2007

La nouvelle vie du site Motte

L’ancien site industriel va être transformé en un quartier résidentiel

Mouscron

Pour la première fois en Wallonie, nous allons traduire en briques une initiative tellement intéressante qu’elle a même été acceptée par l’opposition au sein du gouvernement wallon !

“Ces mots sont ceux prononcés par le ministre wallon André Antoine (CDH) en visite hier matin à Mouscron pour voir l’aboutissement d’un dossier qu’il qualifie d’exemplaire. Cette initiative si intéressante dont parle le ministre est le décret wallon sur le remembrement urbain signé en juin 2006 dont l’objectif principal est de reconstruire une ville à l’intérieur des villes. Le but étant de lutter contre l’hémorragie des centres-villes, c’est-à-dire qu’ils ne périclitent au profit de développements commerciaux hors des villes.

Une initiative que le ministre tient à coeur même s’il a fait une exception dernièrement en donnant son aval pour le projet Cora. “Ce sera là ma seule exception car le but étant de faire revenir la clientèle belge qui va en France. Pour les autres projets, il est clair que je dis non aux projets de villes bis “, explique le ministre.

Mais ce n’est pas le projet Cora qui nous intéresse icimais bien un autre projet qui, lui par contre, semble soutenu par l’ensemble des familles politiques mouscronnoises. Si le ministre Antoine était présent dans la cité des Hurlus ce vendredi matin, c’est justement, comme il l’a dit, pour voir le premier projet concret de Wallonie qui découle de ce décret. En effet, le site de l’ancienne usine textile Motte, à l’abandon depuis une bonne vingtaine d’années, est actuellement en train d’être démoli pour être transformé en un quartier résidentiel.

Sur ce terrain de 40.000 m2, seront construits dès le mois de mars 2008 des immeubles qui accueilleront 230 logements, des bureaux et des surfaces commerciales (entre 6.000 et 10.000 m2), mais aussi des espaces verts et un centre sportif. Une architecture moderne qui gardera néanmoins des traces du passé florissant de cette usine textile qui employait encore 2.000 ouvriers dans les années soixante. C’est ainsi que l’ancienne cabine électrique et le mur d’enceinte seront préservés.

Au niveau de lamobilité, tout sera mis en oeuvre pour que le trafic soit le plus fluide possible. Ainsi, le nouveau quartier résidentiel sera entouré d’une voie à double sens qui rejoindra le boulevard situé derrière la gare de Mouscron. Celle-ci ne sera plus une barrière entre le centre de Mouscron et le centre du village de Luingne mais bien un trait d’union car le président de l’IEG, Jean-Pierre Detremmerie, à l’origine de ce projet, a bien précisé qu’une passerelle serait construite au-dessus des voies ferrées comme durant l’entre-deux guerres.

Ce gigantesque projet a bien sûr un coût : environ 45 millions d’euros. Projet subsidié ou pas ? “Actuellement non “, répond leministre. “Mais il le sera car cela est prévu dans un arrêté qui sera approuvé prochainement car ce type de projet répond vraiment à la volonté du gouvernement wallon “.
Ce projet résulte d’un partenariat avec la firme italienne Bonazzi Real Estate.

© Cédric Ketelair - La Dernière Heure - 10/11/2007

Damien Yzerbyt - Grand-Place, 1 - 7700 MOUSCRON | Secrétariat 056 86 05 13 - GSM 0475 22 80 16
© HMPnet.be