Calendrier

« mai 2018 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 

Publié le lundi 5 novembre 2012

Ilot Campitex - Un projet de vaste parking existe

La rue de la Marlière est en pleine mutation. Via le cinéma For & Ver évidemment. Via des commerces qui s’y ouvrent, sentant le bon filon potentiel aussi. Plus bas dans la rue et toujours dans cette perspective de redynamisation, la disparition de l’îlot Campitex était dans les cartons depuis de nombreuses années. Elle était quelque peu freinée par des propriétaires qui y habitaient encore.

Et la lumière fut !

« Il y a 24 bâtiments et tout a été réglé à l’amiable. Les deux dernières personnes sont parties dernièrement » indique Damien Yzerbyt, échevin de l’Urbanisme (reparti pour six ans !) sur le site déjà rasé à moitié et dont les travaux sont actuellement à l’arrêt pour un problème de conduite de gaz. « Cela devrait très vite reprendre. »

La première phase est donc la démolition bien visible qui offre une luminosité et un nouveau visage au quartier. De l’avis des riverains, c’est une heureuse (r)évolution.

« Le marché a été attribué en séance du collège communal du 31 mai dernier à la société Lavano pour la somme de 65 327,80 € TVAC dont 50 000 € de subsides reçus pour l’acquisition et la démolition » continue M. Yzerbyt.

Un subside souhaité pour cet aménagement

Une fois déblayé, le site devrait voir affluer d’autres ouvriers qui y aménageraient « 37 places de parking ainsi que quelques places pour des personnes à mobilité réduite. La circulation sur le parking se ferait sur le même principe que celui du CHM. Tout autour, il y aura de la végétation. Les trottoirs seront élargis aux abords pour des SUL. Autour du parking, on aménagera encore deux zones de stationnement du côté de la rue Marcel Demeulemeester (en pavés naturels) et une zone de livraison longitudinale du côté de la rue de la Marlière » . Ce chantier est estimé à 1 013 279,83 € TVA. Toutefois, le site restera quelque temps déblayé avant que tout ce qui vient d’être détaillé soit entrepris. En effet, si ce futur parking a été approuvé lors du conseil communal du 7 mai dernier (conditions et mode de passation), la Ville aimerait réduire la note au maximum grâce à un subside. « Le dossier est actuellement entre les mains du service publique de Wallonie. On a sollicité un subside dans le cadre de la Rénovation urbaine du Tuquet. » Cet ensemble démontre une volonté essentielle selon l’échevin : « Nous ne voulions pas d’un square avec des bancs et un terrain de pétanque… On veut accentuer cette redynamisation en cours de cet axe commercial » .

Et demain ?

À plus long terme, grâce à d’éventuels subsides supplémentaires, l’objectif serait de prolonger la réfection du haut de la rue de la Marlière et du Christ pour rejoindre la place de l’Ours et ainsi créer une continuité homogène.

LE COURRIER - 27 octobre 2012 - Thomas TURILLON

Damien Yzerbyt - Grand-Place, 1 - 7700 MOUSCRON | Secrétariat 056 86 05 13 - GSM 0475 22 80 16
© HMPnet.be