Calendrier

« octobre 2018 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
 

Publié le mercredi 15 février 2012

Energie | Mouscron au top du renouvelable

La cité des Hurlus occupe la première place du championnat national des énergies renouvelables. La compétition s’arrête le 1 er mars.

Depuis le 1 er octobre, l’APERe (Association pour la Promotion des Énergies Renouvelables) a lancé, en collaboration avec Bond Beter Leefmilieu, le premier championnat national des énergies renouvelables. Ce concours vise à encourager les différentes communes belges à mettre en place une politique locale de l’énergie, concernant la production, la réduction de la consommation et le transport.

Concrètement, les villes sont réparties en trois divisions selon leur nombre d’habitants. Pour espérer remporter le championnat, chacune des communes doit établir un bilan global et renforcer ses actions en matière de développement durable, tout en espérant recevoir un maximum de soutien de sa population.

En effet, dans chaque division, un vainqueur sera déterminé selon un barème de points qui tient compte des installations présentes sur le territoire, des actions de la commune en matière d’énergie durable et enfin, de la mobilisation de la population à travers un vote en ligne.

À quelques semaines de la fin de la compétition, qui se clôture le 1 er mars, la ville de Mouscron tire très bien son épingle du jeu. Elle occupe en effet la première place de la division reine qui regroupe les grandes communes, avec un total de 164 points (NDLR : total du 7 février), calculés avec les points des installations et le nombre de votes en ligne. Un jury devra encore attribuer des points pour les actions locales.

Cadeaux pour les citoyens

L’échevine de l’Environnement, Mathilde Vandorpe, se réjouit bien sûr de ce leadership, d’autant que rien de nouveau n’a été lancé en marge du concours.

« Ce championnat va donner une image de Mouscron en matière d’environnement , détaille-elle. C’est donc une très bonne chose de figurer à la première place. Nous sommes pilote dans pas mal de domaines du durable. Contrairement à d’autres villes, nous n’avons donc pas dû créer de nouvelles choses, puisqu’elles existaient déjà sur notre territoire (Agenda 21, PCDN…). Nous sommes donc bien avancés et ces bonnes dispositions nous permettent d’enregistrer de bons résultats . »

Un bon classement qu’il faudra encore conserver jusqu’au 1 er mars, date de fin du concours. Pour ce faire, l’échevine mise sur un grand soutien de la population, d’autant que les prix à remporter ne sont pas négligeables.

« Les actions de la commune rapportent des points, mais les votes du public permettent d’en rapporter encore plus , explique Mathilde Vandorpe. Si nous gagnons, certains prix reviennent à la commune, mais d’autres sont remis aux citoyens. Ainsi la première place, permettra de poser trente installations photovoltaïques dans autant de maisons mouscronnoises. Nous choisirons les bénéficiaires en privilégiant ceux qui nous ont soutenus par leurs votes. Bien plus que les prix, le championnat peut surtout nous amener une certaine reconnaissance et peut-être nous aider à obtenir plus de subsides de la Région Wallonne par exemple. Les projets déjà existants pourront alors suivre leur cours et avancer plus vite . »

LE COURRIER | 9 février 2012 - Maxence DESUTTER

Damien Yzerbyt - Grand-Place, 1 - 7700 MOUSCRON | Secrétariat 056 86 05 13 - GSM 0475 22 80 16
© HMPnet.be